THERAPIE NARM PARIS

THERAPIE NARM ®

LE MODÈLE RELATIONNEL NEURO-AFFECTIF( NARM®)

La  thérapie NARM aide à construire et à développer notre capacité naturelle et innée à nous connecter à notre élan vital et à travers cette connexion, aux autres et à nous-même.
Elle met l’accent sur nos capacités, nos ressources et notre force de vie présente en chacun de nous et inaltérable quelque soit les événements que nous avons vécus.

Le Modèle Relationnel Neuro-Affectif NARM  est une approche psycho-corporelle du traitement des traumatismes de l'attachement.
Il a été développé dans les années 2000 par Dr. Laurence Heller, psychologue américain et Dr. Aline LaPierre, psychologue, psychothérapeute et thérapeute corporel.

Therapie NARM - Sylvie Fraenkel

Il y a en chacun de nous un mouvement spontané vers la connexion, la santé et la vitalité. Quels que puissent être le degré de retrait et d’isolement que nous avons atteint, et la gravité des traumatismes que nous avons subis, il y a en chacun de nous, à un niveau très profond, une force qui nous pousse vers la connexion et la guérison. Cette force qui se trouve en chacun de nous peut être comparée à celle qui est à l’œuvre dans une plante et qui l'oriente vers le soleil. Cette impulsion organique est l’essence même de l’approche du NARM. 

Dr Laurence Heller et Dr Aline Lapierre

THERAPIE NARM  PARIS

LA FINALITÉ D'UNE THERAPIE NARM ®

Une plante  a besoin d’un environnement dans lequel elle pourra pousser à son propre rythme et sa propre vitesse. C’est un processus naturel.

Parfois ce processus naturel est est altéré. La que plante arrête sa croissance. 

La thérapie NARM permet de reprendre ce processus  naturel qui nous fait croitre et nous fait nous connecter à notre force de vie.

L'approche NARM permet d'explorer la question suivante : 

Quels sont les obstacles qui m'empêchent d'être totalement dans ma vie, d'être présent à moi-même et aux autres ?

L’intention d'un accompagnement NARM est de permettre à une personne d'identifier ce qui l’empêche d’être dans le mouvement spontané de la connexion et de la vie,  et ensuite de l’aider à s'y reconnecter. 

Ce qui fait généralement obstacle, ce sont les stratégies de survie que la personne a dû mettre en place dans le passé pour s’adapter à un environnement qui n'a pas su ou pu répondre à ses besoins vitaux

Il peut s'agir d'absences, de maladresses, de manquements, de défaillances voir de maltraitance.

En thérapie NARM, on s’occupe de ces obstacles en étant dans la confiance que le mouvement naturel et inné qui mène à la reconnexion et la pleine expression de la vie en nous, se fera de lui-même dès lors que l'on a pris soin de ces blocages.

Ce modèle ajoute une dimension nouvelle et enrichit la pratique clinique des thérapeutes dans la résolution des traumatismes de l'attachement.

LES STRATEGIES DE SURVIE SELON LE NARM

NARM - DEveloppement Sylvie Fraenkel_edi

Un nouveau-né dépend totalement de ses parents pour son bien-être. Et comme son existence dépend de l'obtention de leur affection, il fera tout pour ne pas les perdre. Il utilisera toutes ses ressources dès le premier jour, comme une petite plante qui retourne vers le soleil pour survivre.    

Alice Miller "Le drame de l'enfant doué"

L’état de dépendance dans lequel se trouve un bébé le rend extrêmement vulnérable. Il dépend des adultes pour sa survie et son développement. L'enfant a besoin qu'un adulte répondent de façon ajustée à ses besoins qui évoluent avec son âge.

La façon dont les adultes vont répondre à ses besoins influencera directement la construction psychique de l'enfant. 

L'approche NARM identifie cinq phases dans le  développement de l'enfant. A chacune de ses phases, apparaissent des besoins vitaux indispensables à la construction somatique, physiologique, émotionnelle et cognitive  de l'enfant :

 

Besoin de sécurité, de protection, de connexion et de contact

besoin que nos besoins soient vus, compris, validés et reflétés de manière juste, 

besoin de confiance et de saine dépendance 

besoin d'autonomie adapté à son âge et sa maturité

besoin de recevoir de l'amour et d'en donner

Ces besoins de base permettent la mise en place de capacités que l'enfant va développer pour grandir, construire son identité et devenir un adulte libre, confiant et autonome.

L'enfant se construit à partir de l'extérieur au travers des expériences vécues avec les personnes qui prennent soin de lui. Si, à chaque étape, ces expériences relationnelles répondent aux besoins vitaux alors l'enfant développera ces capacités de base : 

Capacité à se connecter à lui-même (conscience de soi) et son environnement (relation à l'autre) , capacité à identifier et exprimer ses besoins, Capacité à faire confiance et à acquérir de l'autonomie.

Il se relie alors à son élan vital, ses ressources et sa vitalité.  

Au contraire, si pendant son développement, les expériences relationnelles ne répondent pas aux besoins de base (traumatisme du développement ou traumatisme de l'attachement), cela peut compromettre le développement d’une ou plusieurs de ces capacités de base. En effet, si les personnes qui prennent soin de l'enfant, ne répondent pas à ses besoins vitaux, l'enfant n'aura pas d'autre option que d'y renoncer et de mettre en place, de façon instinctive et inconsciente,  des stratégies adaptatives

L'adaptation nécessaire que va mettre en place l'enfant sera fonction des besoins vitaux à qui il est fait défaut, et donc de la phase de son développement. 

Ces stratégies adaptatives, que l'approche NARM nomme "mode de survievont lui permettre de grandir et de se developper "au mieux" de ce qu'il est possible pour lui dans l'environnement qu'est le sien.

Ce sont ces stratégies qui ont été utiles pour s'adapter à l'environnement dans lequel on a grandi, qui deviennent obsolètes et inadaptées une fois devenu adulte. 

POUR ALLER  PLUS LOIN

THERAPIE NARM - Guérir les traumatismes du developpement.jpeg

Description brève du NARM

(sous-titres en français sont disponibles)

Description (plus longue) du NARM